Yoga avec Kristèle

J'ai été initiée au yoga à un jeune âge grâce à ma grand-mère. Elle a été mon modèle, un petit bout de femme timide et effacée mais avec une volonté d'enfer. Elle pratiquait son Yoga et Qi Gong tous les matins sans fautes.

Quant à moi, le Yoga était quelque chose que je faisais de temps en temps mais il devint une grand passion en 2016 à un moment de ma vie où je ne sentais au plus bas. Les nombreux échecs de grossesses pendant plus de 5 ans, de perte et de fécondation in-vitro me plongeait dans un bouleversement d'émotions intenses. C'est quand j'étais arrivée presqu'au bout du rouleau que le Yoga m'a trouvée et m'a aidée à sortir de ce trou noir.

On dit que le Yoga aide à guérir de ses maux et c'était véridique pour moi. Il m'a aidé à positiver et apprendre à "respirer" et focaliser mon attention sur ma respiration a totalement changé la pratique de mon yoga. Comme j'étais au Danemark à cette époque, c'était le Hot Yoga qui m'avait totalement conquise. Puis je me suis intéressée au Bikram Yoga. 

Le fait d'avoir consacré ce temps à moi pendant ma pratique de Yoga, je me sentais beaucoup moins stressée et éventuellement, mon fils a vu le jour grâce à la fécondation in-vitro, qui avait finalement marché. 

J'avais repris la pratique du Yoga après la naissance de mon fils de façon très rigoureuse. J'étais convaincue de ne pas pouvoir avoir de bébé naturellement, mais ma fille a fait preuve du contraire.

 

Yoga avec Kristèle

 

Pour être honnête, je n'ai jamais pensé devenir prof de yoga. 

J'ai fait mon "Yoga Teacher Training" dans le seul but de mieux comprendre l'alignement de chaque pose et la philosophie du Yoga. Néanmoins, je voulais être une prof certifiée et apprendre des meilleurs. C'est pour cette raison que j'ai passé les examens des 200hr RYT (200 hours of Registered Yoga Teacher) qui sont accrédités par le International Yoga Alliance. Cela signifie que je peux enseigner dans n'importe quel pays. 

Aujourd'hui grâce à la demande de plusieurs, je prends plaisir à partager ma passion.

De plus, je suis actuellement en train d'approfondir ma connaissance en Yoga en continuant ma formation avec les 300 heures pour éventuellement devenir 500hr RYT, donc une "Senior Yoga Teacher". 

Lors d'une séance de Vinyasa, vous pouvez vous attendre à suivre un flow d'asanas (poses de yoga) en sentant travailler vos muscles. Les débutants apprendront à lier leur respiration aux mouvements, maintenir les poses pour un meilleur alignement, tout en améliorant force et souplesse. Quant aux yogis plus expérimentés, ils pourront perfectionner leurs poses.

La respiration est un élément essentiel lors de la pratique, afin de pouvoir relâcher les tensions musculaires ou de pousser un peu plus loin et éventuellement atteindre l'objectif de la pose. Bien sûr, l'objectif de la pose n'est pas le plus essentiel - le plus important est de savoir écouter son corps et de se sentir bien.

Quel que soit votre niveau, le facteur de bien-être physique et mental est l’objectif de chacune des sessions de yoga. La pratique des asanas se termine généralement par un court moment méditatif, créant encore plus d'espace pour la conscience de soi et changer sa perspective de vie vers une qui est plus positive.

«Vous n'avez pas besoin d'être flexible pour faire du yoga, mais votre esprit doit l'être.»